Robbie: Interview dans College Tour

13college16

Jeudi dernier (17 octobre), Robbie était l’invité d’une émission néerlandaise dans laquelle des étudiants pouvaient lui poser des questions. Cette longue interview d’une heure n’était pas préparée et Robbie ne savait pas ce qu’on allait lui demander. En résulte une interview touchante avec un artiste qui se livre sans hésiter. Voici la traduction de cette émission.

13college12

Nous n’avons jamais eu de réception aussi chaleureuse, même pour le président israëlien Peres! Arf, il a fait quoi de toute manière?? Moi je suis une popstar!

Est ce le meilleur boulot du monde alors? Oui, c’est fun, j’aime ça de plus en plus. Pendant longtemps c’était bizarre d’avoir toujours la lumière sur moi, mais désormais la lumière n’est plus si intense et ça me permet de pouvoir faire ce genre d’émissions, de chanter devant les gens, d’aller à la TV, de rencontrer des gens célèbres, de voyager et de créer. La célébrité est différente cette fois-ci.

Vous avez changé? Oui, je fais 15kgs de plus! Je suis plus heureux, j’ai une femme et un bébé.

Quel genre d’étudiant étiez-vous quand vous aviez l’âge de notre audience? Vous n’êtes pas allé à la fac? Je suis allé à l’université de Take That. J’ai mon diplôme de frimeur. A 22 ans, j’avais déjà été viré du groupe. J’ai arrêté l’école à 16 ans, sans aucun diplôme, je n’avais jamais de bonnes notes. J’espère que je suis dyslexique…si je ne le suis pas, je suis juste idiot alors. J’espère que je suis passé à travers les maillons du système et que les profs n’ont juste pas remarqué à quel point j’avais du génie. J’ai écrit un poème qui parle de ça d’ailleurs (il récite « hello sir »).

C’était une période difficile l’école alors? Non, je me suis bien amusé à l’école, j’étais juste nul en cours. Mais j’adorais me socialiser, me faire des amis…

Pouvez-vous m’expliquer pourquoi tant d’artistes sont dyslexiques comme Whoopi Goldberg, Richard Branson…Le Dalaï Lama! Non c’est une blague, c’est un homme très intelligent. Les gens comme nous ne peuvent se concentrer que sur une seule chose à la fois, mais nous la faisons pleinement. Je suis passionné par la composition de chansons, donc je me concentre là-dessus et ça me mène au succès. Vous devez être passionné par ce que vous faites pour que cela reste intéressant.

Donc ce n’est pas la célébrité et l’argent qui vous attirent? Siiii! Biensûr! A mon époque, on était célèbre parce qu’on était bon dans ce qu’on faisait. Les choses ont changé. Avec la TV réalité, les gens sont connus parce qu’ils sont connus. Moi j’ai toujours voulu être célèbre, avoir l’argent, les filles…et la créativité et le sens artistique ne sont que des bonus!

(on montre une vidéo retraçant la carrière de Robbie) Ca vous plaît de voir ces images? Je n’ai jamais été très à l’aise, je n’aime pas trop regarder ce que je fais. Je regarde mes clips une fois ou deux quand ils sont terminés, parce que j’ai passé deux jours à les tourner et je veux voir le résultat final, mais sinon, non.

(fan) Quel est le tatouage que tu regrettes le plus, et celui que tu aimes toujours? Si j’avais su que tout le monde se ferait faire des tatouages, je n’en aurais pas fait. Tu en as un? (la fan dit oui, un tatouage qui dit « inévitable »). Celui-là tu vas le regretter! Le dernier que j’ai fait c’est celui pour ma fille (l’ours en peluche) et je l’adore. Mais je commence à regretter tous mes tatouages d’une façon difficile à expliquer. Ah! Je ne regrette pas celui du « chacun à son goût » qui est très prétentieux et français, mais il n’est pas écrit comme il faut (il devrait être « chacun ses goûts »). Et en fait, j’aime qu’il soit avec une faute.

(fan) Quel est le meilleur moment de ta vie? Etre une star? Ta famille? Le jour de mon mariage était spectaculaire. Les garçons, n’ayez pas peur du mariage, c’est cool. Et la paternité aussi, vous y arriverez. La naissance de ma fille, c’était cosmique, un jour qui a changé ma vie. Mais être une popstar, ça surpasse tout ça!! Non c’est faux! La naissance de ma fille c’était un moment extraordinaire.

(fan) J’ai adoré « me and my monkey » sur la dernière tournée, mais que veut dire cette chanson? Elle veut dire qu’elle est longue! En fait, j’étais au bord de la piscine à Singapour, à vouloir impressionner cette fille. Je me suis vanté de pouvoir écrire une chanson sur n’importe quoi. Elle m’a demandé d’en écrire une sur un singe et une paire de rollers. Et c’est comme ça que la chanson commence, avec un singe en rollers. Je ne peux ni confirmer ni infirmer que je suis un personnage de cette chanson.

(fan) Comment choisis tu tes musiciens? Et pourquoi Neil Taylor ne fait plus partie de ton groupe? Oh, un méga-fan! En voilà une question bizarre! Difficile de répondre à ça petit con!! Neil est un super guitariste, c’est vraiment compliqué de répondre petit con!! (il se tourne vers son management) Josie!! Comment je réponds à ça?? (elle répond hors micro) C’est le nouveau directeur musical Paul Beard qui m’a dit que Neil devait partir, j’ai dit non, il m’a dit que c’était une obligation alors il est parti. Neil était génial. Mais le groupe que j’ai eu sur ma dernière tournée était le meilleur, j’ai adoré, ça a changé ma vision des choses, ils ont adoré aussi et j’ai hâte de remettre ça.

(fan) J’ai vu que tu voulais être footballer quand tu étais jeune. Ca aurait changé quoi dans ta vie? J’aurais été fauché! Je n’étais pas très doué. J’étais bon mais pas autant que dans mes rêves. J’aurais sûrement été l’entertainer du terrain pour palier à mon manque de talent.

(fan) Vas-tu faire une tournée swing? Oui mais ce n’est pas encore finalisé. Et je me fais engueuler par mon management à chaque fois que j’en parle parce qu’il n’y a pas encore eu d’annonce officielle (clin d’oeil)

Ce n’est pas vous qui décidez de ce genre de choses alors? Non heureusement…enfin si, oui je prends les décisions qui me concernent, mais je n’ai pas le contrôle sur tout, et heureusement, faites moi confiance! Je ne prends pas beaucoup de bonnes décisions.

(fan) Quelle est la personne la plus importante de ta carrière? Moi!! Mon père et ma mère. J’ai toujours cherché la bénédiction de mon père. Il pense que je suis génial et c’est cool. Ma mère a toujours été ma force, et mon père mon inspiration.

Vous n’avez confiance qu’en vous? Non, j’ai confiance en mon management, ma nouvelle maison de disques, ma femme…et moi.

(fan) Quel est ton concert idéal? Un nouveau Rat Pack! Ca arrivera…ou pas, mais j’aimerais être sur scène avec Michael Bublé, Harry Connick Jr, Bruno Mars…peut-être pour une oeuvre de charité. Il faut juste qu’il arrive une catastrophe dans le monde…et bam! On le fait!

(vidéo de Frank Sinatra) Il avait du talent. Il est le modèle de ce que je fais en ce moment, sa voix, son talent…mais je suis surtout fan de Dean Martin, son attitude, tout a l’air si naturel dans ce qu’il faisait. Je ne suis pas du tout au niveau de Frank Sinatra et Dean Martin. Je ne fais qu’imiter.

(fan) Tu fais souvent monter des filles sur scène, pourquoi? Je dis à ma femme que je ne la trompe pas car c’est devant des milliers de personnes. C’est juste pour le fun, et il se passe toujours un truc. Tu ne sais jamais sur qui tu vas tomber et ce qui va arriver. Je choisis un peu au hasard, pas toujours des bons choix mais ça ajoute du piment au show.

(fan) As-tu déjà regretté d’être un entertainer? Quand je vois ces images, oui! C’était compliqué d’être toujours suivi par les paparazzi, d’avoir toujours la lumière sur moi, je me sentais comme une proie. Et ça te rend dingue au bout de quelques années, je me suis transformé en ermite, je ne voulais plus de tout ça. Je suis resté enfermé pendant 3 ans chez moi, et quand je suis sorti, il n’y avait plus de paparazzi. Et je me suis dit « je veux qu’ils reviennent!! ». C’est une blague, mais c’est comme ça que j’ai eu envie de revenir. Et puis je peux faire les courses tranquille…bon je ne les fais pas, mais je pourrais si je le voulais.

Alors les paparazzi ne vous ont pas manqué, mais la célébrité oui? Non je suis toujours célèbre, ça va bien, je viens de faire une tournée des stades devant 2 millions de personnes qui se sont amusées. La célébrité est devenue gérable, et fun.

Après Take That, vous êtes tombé dans la drogue et l’alcool? Pourquoi? Vous étiez trop jeune pour gérer ça? Non, j’allais devenir accro à quelquechose de toute manière. J’y suis juste arrivé plus vite parce que j’avais l’argent pour acheter la drogue. L’addiction est en moi, et j’aurais fini en cure de désintox de toute façon.

On voit ça avec des jeunes artistes en ce moment comme Justin Bieber… Il y a beaucoup de haine envers lui, il est juste jeune, je ne sais pas s’il se drogue mais ça ne doit pas être facile tous les jours de gérer la haine qu’on déverse sur lui.

(fan) Y’a t’il des choses au quotidien que tu ne peux pas faire parce que tu es célèbre? Comme faire les courses ou pisser contre un mur? J’ai eu un moment décisif dans ma vie il y a deux semaines, et je ne devrais probablement pas en parler. J’ai vu un légume dans le frigo et je ne savais pas ce que c’était. C’était juste un putain de concombre. Ca en dit long sur ma vie, sur ma capacité à faire les courses et cuisiner. Et quand je l’ai coupé en deux, j’ai réalisé que c’était bien un concombre. C’est embarassant. Je peux faire tout ce que je veux aux USA parce que je ne suis pas connu là-bas, et en fait je ne fais rien.

(fan) Tu es un homme à femmes, et finalement tu t’es marié avec une fille turque. Moi aussi je suis turque. Qu’est ce que tu aimes, et n’aimes pas dans la culture turque? Je n’en sais rien en fait, je ne connais que le Galatasaray et Besiktas. Je connais Kalkan, qui est une ville balnéaire où je suis allé quand j’avais 20 ans. J’y ai rencontré un groupe de gangsters dont un mec qui n’avait plus ses pouces. Il m’a ordonné de venir chanter au mariage de sa fille quelques jours plus tard. Evidemment j’ai dit oui. Je n’y suis pas allé biensûr, et quelqu’un est venu me voir à l’hôtel pour me dire que le mec sans pouces voulait me tuer. Voilà mon expérience avec la Turquie…et je n’y suis jamais retourné.

(fan) Si tu avais la possibilité de pouvoir revivre ta vie, choisirais-tu d’être célèbre? Oui, absolument. Je sais que j’ai de la chance et je crois en la réincarnation. Du coup, j’ai peur que dans ma prochaine vie, ce ne soit pas aussi bien. Je viens de Stoke-On-Trent au milieu de nulle part, je n’ai pas de diplôme, je ne suis pas intelligent, je ne lis pas de bouquins, mais avec mes moyens limités j’ai réussi à tirer un élastique de Stoke jusque sur la planète Mars. Et vous, vous êtes tous venus me voir, vous avez tous des questions, c’est génial ma vie. Et j’espère en profiter jusqu’au bout.

Qu’est ce qui est si génial dans ta vie? Tout! On s’occupe bien de moi, je suis riche grâce à ma passion, je suis créatif et on me paie pour ça, le luxe, les voyages, les opportunités, les gens que je rencontre…

J’ai lu que tu avais peur avant la naissance de Teddy de ne pas savoir t’en occuper car on a fait les choses pour toi depuis l’âge de 16 ans? Tu es un bon père? Pour le moment, oui. La paternité n’a pas bonne publicité, on ne vous dit pas que les nuits blanches avec un bébé de 5 mois c’est génial. J’étais terrifié de me marier parce que ça n’a pas bonne publicité non plus, et peur de devenir père car ça paraissait trop stressant. Mais on n’imagine pas ce que l’on reçoit en retour, en étant un époux et un père. Je peux me mettre à pleurer rien qu’en pensant à ma fille…parce que maintenant je me sens pleinement humain. C’est peut-être cliché mais la chanson de Whitney Houston « the greatest love of all » me parle totalement aujourd’hui.

Vous changez ses couches? Oui, j’adore ça! J’ai pris l’habitude de dire oui à tout pour Teddy. Si on doit aller se promener, c’est oui, s’il faut changer sa couche, c’est oui, s’il faut aller la coucher, c’est oui…parce que j’ai tellement accusé mes parents, je les ai tenus pour responsables de tellement de choses, et j’étais terrifié quand Teddy est arrivée parce que c’est désormais moi le responsable.

Qu’est ce que vos parents ont fait de mal d’après vous? Je n’en parlerai pas en public. J’ai un père génial, et j’ai une mère géniale, point final. Mais la vraie vie est compliquée. En tout cas, c’est à moi désormais de ne pas merder avec Teddy. Ca fait peur, surtout quand on considère que je ne sais pas reconnaître un concombre.

Comment allez-vous l’élever alors? Sans concombre.

(fan) Qu’est ce que ça fait d’être adulé par 50 000 fans un soir, et d’être descendu dans les journaux le lendemain? C’est bizarre. Avec la maturité c’est plus facile à gérer. J’essaie de prendre mes distances et de ne rien lire. Mais de temps en temps, je cherche sur Google ce qu’on dit sur moi. Je ne devrais pas faire ça, mais parfois je ne peux pas m’en empêcher. En ce qui concerne la presse, je ne lis rien.

(fan) Quelle est ta pire expérience avec un journaliste? J’avais un ami journaliste et il me suivait partout pendant un moment. Je lui ai présenté plein de monde. Je ne savais pas qu’en fait il allait écrire tout ça et me mettre dans la merde. Ca m’a apporté plein de problèmes avec des gens célèbres qui m’ont jugé par la suite. C’était très embarassant. Avant les journalistes m’envoyaient des filles pour coucher avec moi pour le raconter ensuite dans leurs journaux, ça ne m’embêtait pas ça.

(fan) Tu as des beaux yeux! En quoi ton image de dieu du sexe affecte ta famille? Je ne sais pas trop comment répondre à cette question en fait. Je ne suis pas un dieu du sexe à la maison, je suis plutôt du genre à péter. Désolé de me démystifier. Je ne sais vraiment pas comment répondre. Ma femme ne me voit pas comme ça en tout cas, plus maintenant.

(fan) Est ce que tu embrasses toujours des filles pendant les shows et après? Dans mes concerts oui, après les concerts non.

(même fan) Tu peux m’embrasser alors? C’est considéré comme un show ça? J’aimerais bien mais ma femme risque de me castrer après ça.

(fan) Je suis allé à ton concert cet été et je te respecte beaucoup car tu as commencé à l’heure à 21h pile, et fini à 23h. Comment fais-tu? Je suis très ponctuel, je déteste être en retard. S’il y a marqué 21h sur le ticket, alors je suis là à 21h. Et les autres artistes devraient faire pareil, ceux qui sont en retard sont des connards malpolis. Une salle pleine de gens t’attend, la moindre des choses c’est de te pointer à l’heure.

Que fais-tu avant les concerts? Pendant la dernière tournée, je jouais avec ma fille sur les genoux pendant qu’on me maquillait, puis je me brossais les dents…rien de fascinant. Et je prie Elvis avec le groupe.

(fan) Tu n’es pas connu aux USA, est ce que tu veux toujours le devenir après avoir échoué il y a quelques années? Je suis super sensible et je cherche l’attention, alors quand je suis arrivé aux USA j’ai dit « regardez-moi!! », et ils ont dit non. C’était il y a longtemps et ça n’a jamais vraiment été une ambition. Après tout, je ne suis pas très populaire en Espagne, ni au Japon, il y a plein de pays où ça ne marche pas, et les USA ne sont qu’un pays parmi ceux-là.

Quel est le meilleur conseil que tu pourrais donner aux jeunes ici avec ton expérience? Je ne sais pas, vous diriez quoi vous?

On dit souvent qu’il faut suivre ses propres rêves et prendre ses propres décisions. Oui, bonne réponse, je vais dire ça aussi.

Oui, mais donnes nous une réponse plus intéressante parce que c’est banal ça. Josie!! Quel conseil? Je passe la question à mon management! Je ne sais pas…continuez d’avancer! Il y a eu des moments dans ma vie où je ne voulais plus être sur cette planète. Et puis je me suis levé de mon canapé, et j’ai avancé encore et encore, et finalement ma vie est devenue bien. Si vous avancez, vous finirez par gagner.

Regardez l’interview ci-dessous (crédit: MaikelNed)

Publicités

3 réponses à “Robbie: Interview dans College Tour

  1. Merci pour la traduction… super boulot…. Pour une fois, un interview intéressant.

  2. Hey hey très sympa effectivement cet interview. Il est drôle et attachant. Merci pour ce gros travail de retranscription c’est génial. Je n’aurai sans doute pas compris grand chose juste en écoutant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s